logo policePolice cantonale bernoise
  • de
  • fr
22 juin 2022
Aperçu des communiqués

Canton de Berne: Mesures point fort axées sur la mobilité douce: peu d’amendes

Durant la première moitié du mois de juin, la Police cantonale bernoise a effectué des contrôles ciblés dans tout le canton en lien avec la mobilité douce, dans le cadre de la police routière. L’évaluation des contrôles a montré un taux d’infractions se situant dans des pourcentages à un chiffre. Sur la base du point fort stratégique, des actions ciblées auront encore lieu dans le courant de l’année.

Comme les années précédentes et en se basant sur la statistique des accidents de la circulation routière, la Police cantonale bernoise a mis un point fort sur la mobilité douce (voir communiqué de presse du 7 avril 2022). Les actions ciblées correspondantes visent à promouvoir la collaboration et la conduite prévenante de tous les usagers de la route. Faisant suite aux actions de sensibilisation du mois de mai (voir communiqué de presse du 19 mai 2022), des contrôles ciblés ont été effectués durant les deux premières semaines de juin dans tout le canton. Au total, 3202 usagers de la route ont été soumis à un contrôle et 153 amendes infligées.

Accent Eclairage

Cette année, l’accent est mis sur les cyclistes et les conductrices et conducteurs d’e-bike, notamment sur l’obligation d’éclairage en vigueur depuis le 1er avril 2022 pour les e-bikes. Après l’évaluation des contrôles, le constat est réjouissant; les usagers de la mobilité douce observent en grande majorité les prescriptions. Ainsi, pour un total de 2'080 e-bikes contrôlés, seules 28 amendes ont été infligées au motif de circuler sans éclairage. 

Accent Signaux lumineux

Concernant les contrôles effectués aux installations de signalisation lumineuse, sur 753 cyclistes contrôlés, 40 se sont vu infliger une amende pour non-respect du signal lumineux, alors que sur 265 conductrices et conducteurs d’e-bike, 18 personnes ont été mises à l’amende pour la même raison et une seule personne sur 104 cyclomotoristes. 

Accent Couverture d’assurance

Les e-bikes rapides et les cyclomoteurs sont soumis à l’obligation de couverture d’assurance en responsabilité civile. L’assurance (sous la forme d’une vignette) doit exister dès le 1er juin, ce qui a également été contrôlé. Douze conductrices et conducteurs d’e-bike et sept cyclomotoristes se sont vu infliger une amende pour couverture d’assurance manquante.

Bilan

Le taux d’infractions se situait dans des pourcentages à un chiffre dans tous les domaines contrôlés. Globalement, il se situe à quelque 4,8 pour cent. Outre les amendes susmentionnées, des amendes ont été infligées dans une cinquantaine de cas pour différentes autres contraventions (priorité aux passages pour piétons, circuler sur un trottoir, utiliser un téléphone portable, etc.) ou des avertissements prononcés envers des adolescentes et adolescents de moins de 15 ans.

(paj)

Partager