Faux policiers (spoofing)

logo police
Police cantonale bernoise
  • de
  • fr

Faux policiers (spoofing)

Les escrocs tentent d’obtenir de l’argent ou des objets de valeur par des astuces fallacieuses, notamment en se faisant passer pour des policiers au téléphone.

Les faux policiers ou policières appellent souvent d’un numéro usurpé (spoofing) et s’expriment en général en bon allemand. Ils prétendent, par exemple, que de nombreux cambriolages ont eu lieu près de chez vous et vous demandent d’aller prélever votre argent à la banque et de le déposer à leur intention dans la boîte à lait, une benne à compost ou un emplacement similaire.

Conseils pour vous protéger

  • La vraie police ne vous demandera jamais de lui remettre de l’argent ou des objets de valeur ou de les déposer dans un endroit accessible au public. N’obtempérez jamais à ce type d’injonctions.
  • Au téléphone, ne donnez jamais d’informations personnelles, de mots de passe ou de renseignements sur votre situation financière.
  • En cas de doute, raccrochez et signalez l’appel suspect à la police au 112 ou au 117.
  • Parlez de cette forme d’escroquerie autour de vous et diffusez les avertissements et conseils de la police.

Qu’est-ce que le spoofing?

Spoofing signifie en anglais falsification ou usurpation. Les escrocs falsifient ou usurpent des adresses électroniques ou des numéros de téléphone afin d’inspirer votre confiance.

Quand de faux policiers ou policières vous appellent, il se peut que, par exemple, le numéro 117 ou celui du corps de garde local s’affiche sur votre téléphone. Il est aussi possible qu’un numéro suisse apparaisse alors que l’appel vient de l’étranger.

Pensez-y: la police ne vous appellera jamais depuis le numéro 117. Méfiez-vous aussi d’autres numéros et, en cas de doute, signalez l’incident à la police.

Partager
  • Recommandation Site web Faux policiers (spoofing)
logo police
Police cantonale bernoise
Pour rester au courant
  • Mentions légales
  • Impressum
  • Contact
© Police cantonale bernoise