Domaine de recherche

Mots-clés de A à Z

Navigation




Alcool

En Suisse, une personne sur cinq boit trop d'alcool – de façon ponctuelle ou régulière. L'abus d'alcool ne concerne pas seulement la personne qui consomme: Une consommation problématique et une dépendance à l'alcool peuvent détruire l'amitié et la famille. Elles représentent un danger sur la route, au travail et favorisent la violence.

Les problèmes d'alcool nous concernent tous

La consommation d'alcool peut avoir une influence négative sur la santé physique, psychique et sociale de la personne qui consomme. L'effet toxique de l'alcool peut nuire à presque tous les organes du corps humain. Cela vaut surtout pour les jeunes.

Souhaitez-vous changer votre comportement de consommation?
Vous faites-vous du souci parce qu'une personne qui vous est proche boit trop?

Conseils

  • «Je peux dire non» – identifiez la pression de groupe et abstenez-vous.
  • Ne buvez pas d'alcool en cas de frustration ou de tristesse.
  • Demandez de l'aide à temps.
  • Au moins une personne du groupe reste lucide. Et dans tous les cas: boire ou conduire, il faut choisir.
  • Ne laissez pas seules des personnes qui ne vont pas bien et organisez un secours médical si né-cessaire (numéro d'appel d'urgence 144 ou 112).

Protection de la jeunesse

Des dispositions légales régissent la vente et la remise d'alcool à des jeunes pour protéger les enfants et les adolescents contre les effets néfastes de la consommation d'alcool.

  • Vente et remise de bière et de vin autorisées à partir de 16 ans.
  • Vente et remise d'eau-de-vie et de spiritueux autorisées à partir de 18 ans.
  • De plus, le code pénal punit la remise de substances nocives à des jeunes de moins de 16 ans.

Informations supplémentaires

 


Mon panier ([BASKETITEMCOUNT])

Informations sur ce site Internet

https://www.police.be.ch/police/fr/index/praevention/praevention/suchtmittel/alkohol.html