Domaine de recherche

Mots-clés de A à Z

Navigation




Lumière

Quels feux doivent être utilisés comment et quand?

En cas de mauvaise visibilité: allumez les feux de croisement

Si les conditions de visibilité sont mauvaises ou en cas de luminosité douteuse comme au crépuscule, en cas de brouillard, de pluie, de chutes de neige ou dans un tunnel, il est impératif d'avoir les feux de croisement enclenchés. C'est la seule façon d'avoir les lumières avant et arrière allumées simultanément, mais surtout d'être visible pour tous les autres usagers de la route.

En cas de mauvaise visibilité, les véhicules ne sont visibles pour les autres que si les feux arrière sont aussi enclenchés.

En cas de mauvaise visibilité, les véhicules ne sont visibles pour les autres que si les feux arrière sont aussi enclenchés.

L'expérience montre que les capteurs des feux automatiques réagissent trop tard aux mauvaises conditions de visibilité. C'est pourquoi il est impératif que le conducteur du véhicule enclenche manuellement et à temps les feux de croisement.

Utilisation adéquate des feux

De nos jours, les véhicules sont le plus souvent noirs, blancs et gris. Ces couleurs, mais la règle vaut pour toutes les autres également, sont très discrètes et, par conséquent, difficiles à discerner lorsque la visibilité est mauvaise. C'est pour cette raison qu'il est impératif de toujours rouler avec les feux corrects et adaptés aux conditions météorologiques. Une utilisation adéquate des feux augmente la visibilité pour les autres usagers de la route et diminue le risque d'accident.

Ci-dessous, nous vous indiquons quels feux utiliser, quand et comment (les symboles peuvent varier d'une voiture à l'autre):  

Feux de circulation diurnes

Les feux de circulation diurne ne s'allument qu'à l'avant du véhicule. Les feux arrière ne sont pas allumés. La journée, lorsque la visibilité est bonne, au moins les feux de circulation diurne doivent être allumés.

A la tombée de la nuit jusqu'à l'aube, lorsque la visibilité est mauvaise (brouillard, pluie, chute de neige, etc.) et dans les tunnels, les feux de circulation diurnes sont insuffisants.

Lorsque la visibilité et mauvaise et les feux arrière ne sont pas allumés, le véhicule n'est pas vu (à temps) par les usagers de la route qui le suivent. Dans ces cas, les feux de croisement doivent être allumés.

Feux de position

Les feux de position avant et arrière sont allumés. Les feux de position ne peuvent être allumés que lorsque le véhicule est à l'arrêt. Circuler avec les feux de position allumés est considéré comme circuler sans feux.

Feux de croisement

Les feux avant et arrière sont allumés. Les feux de croisement doivent toujours être allumés, sauf la journée lorsque la visibilité est bonne, les feux de circulation diurne sont suffisants.

Feux de route

Les feux de route peuvent être utilisés si nécessaire. Toutefois, en localité, ils ne doivent pas être allumés dans la mesure du possible.

Dans les cas ci-dessous, les feux de route doivent être éteints:

  • à temps, avant de croiser d'autres usagers de la route ou un train circulant en sens inverse à côté de la route.
  • lorsque des véhicules se suivent ou lors de la marche arrière
    Lorsque la sécurité du trafic l'exige, un signal d'avertissement peut être donné par un appel de phares. Il est interdit d'utiliser l'appel de phares pour signaler à d'autres usagers de la route qu'ils ont commis une erreur présumée.

Feux de brouillard

Ne peuvent être utilisés que lorsque la visibilité est fortement réduite pour cause de brouillard, de bourrasques de neige ou de fortes pluies. A la fin d'une nappe de brouillard, les feux de brouillard doivent être éteints immédiatement.

Feux arrière

Les feux arrière ne sont allumés que lorsque les feux de croisement ou de position sont allumés aussi. Lorsque les feux de circulation diurnes sont allumés, les feux arrière sont éteints.

Clignotants indicateurs de direction

Les feux indicateurs de direction clignotent de manière synchronisée à l'avant et à l'arrière, du côté de la direction indiquée. Chaque changement de direction doit obligatoirement être indiqué. Cela vaut également pour la sortie d'un rond-point, un changement de voie sur l'autoroute ou l'arrêt en bordure de route.

Le clignotement n'est pas une confirmation que la bifurcation ait été faite correctement, mais sert à montrer l'intention aux autres usagers de la route. Par conséquent, les feux indicateurs de direction doivent être allumés à temps et éteints une fois la manœuvre terminée.

Feu arrière de brouillard

Les feux arrière de brouillard s'allument en complément des feux arrière et en combinaison avec les feux avant de brouillard le cas échéant. Par analogie aux feux avant de brouillard, les feux arrière de brouillard ne peuvent être allumés que si la visibilité est fortement réduite pour cause de brouillard, de bourrasques de neige ou de fortes pluies. Les feux arrière de brouillard enclenchés inutilement peuvent entraver la circulation qui suit car ils sont particulièrement éblouissants.

Clignotants avertisseurs

Peuvent être utilisés pour avertir d'un danger sur le véhicule à l'arrêt en complément du signal de panne et, sur le véhicule en marche, lors d'une apparition subite d'un lieu d'accident, avant un embouteillage ou en cas de remorquage sur les autoroutes et semi-autoroutes.

L'enclenchement des clignotants avertisseurs ne permet en aucun cas de s'arrêter ou se parquer dans une zone interdite, une pratique pourtant relativement courante.


Informations supplémentaires

 


Mon panier ([BASKETITEMCOUNT])

Informations sur ce site Internet

http://www.police.be.ch/police/fr/index/verkehr/verkehr/auto/licht.html